ANNEE  1970

 

Janvier :         la flottille 4F effectue sa 35 000e  heure de vol sur Alizé et la 9F se trouve sous le coup d’une décision de dissolution qui sera reportée à l’été 1972 ; en attendant, son nombre d’équipages est ramené de 16 à 12.

Le dernier HSS-1 a quitté la flottille 32F et les 4 premiers Super-Frelon sont convoyés en Bretagne. La flottille est en mesure de mettre en œuvre ses nouveaux hélicoptères à Lanvéoc-Poulmic et de continuer seule son entraînement.

L’escadrille 3S d’Hyères reçoit ses premiers Nord 262 et la SL Dugny abandonne ses MS 760 qui sont transférés à l’escadrille 2S de Lann-Bihoué assurant les liaisons au profit de l’état- major.

Février :          la flottille 32F devient officiellement flottille ASM tous temps.( Photo ) Quelques minutes après son décollage de la BAN Lann-Bihoué, un P2V-7 de la flottille 25F se met en virage serré et s’écrase près du hameau de Kergantic ; ses douze membres d’équipage sont tués sur le coup.

 (voir le Mémorial de l’Aéronautique navale de Lucien Morareau, éditions ARDHAN)

 

Mars :             le Clemenceau sort d’IPER et entame ses essais à la mer puis l’entraînement des flottilles.

La flottille 11F effectue sa 25 000e  heure de vol sur Etendard. L’Alizé n° 20 de la 4F est victime d’un crash en atterrissant ; l’avion est détruit mais l’équipage est sauf.

Le LV Dardouillet de la 16F est tué suite au décrochage de son Etendard IVP provoqué par l’extinction du réacteur.

La flottille 23F repart à Hao pour la campagne annuelle au CEP .( Photo ); les 7 Neptune sont accompagnés sur le trajet par un DC 6 du CoTAM. Pour cette nouvelle campagne, l’Orage apporte un 5e Super-Frelon à la 27S basée à Hao. La Sect.Al.Pac embarque sur l’Ouragan et la SLPac est prête armée de 3 Catalina. Deux Super-Frelon s’entraînent à apponter sur la Jeanne-d’Arc lors de son passage en Polynésie.

 

Avril :              à bord du Foch, le LV Belon bat le record du vol le plus court à la 16F, au bout de 3 secondes de catapultage le siège éjectable se déclenche. Un HSS-1 de la 31F touche d’une pale le mur de la tour de contrôle de Rochefort ; l’appareil est détruit sans faire de victime.

La flottille 14F fête sa 20 000e  heure de vol sur Crusader. Le prototype Jaguar-Marine effectue des essais en Angleterre à Bedford .La Section Marine de l’école de Salon-de-Provence devient EOBA, Ecole des officiers brevetés d’aéronautique.

 

Mai :               le chef du SCAéro présente à la presse la flottille 32F équipée de Super-Frelon.

Le Clemenceau et l’Arromanches participent à l’exercice Goéland au large des côtes bretonnes.

A Saint-Mandrier, le directeur d’United Aircraft remet un insigne aux pilotes totalisant plus de 1 000 heures de vol sur hélicoptères Sikorsky.

Juin :               l’escadrille 55S reçoit son premier Nord 262 à Aspretto.( Photo ). Les ATL1 de la flottille 24F passent le cap des 10 000 heures de vol.

Le même jour, le 23, le Clemenceau enregistre le 20 000e appontage et l’escadrille 23S déplore la disparition des trois occupants d’une Alouette III qui percute le sol, MP Hériaud, Mt Lestruhaut et Mt Gaïarsa (passager).

 

Juillet :            le prototype du Jaguar-Marine effectue sa première campagne d’essais à bord du Clemenceau au large de Lorient.

Un Super-Frelon de la 32F se pose pour la première fois sur la plateforme du BR Henri Poincaré. L’équipage XI de la 24F franchit le cercle polaire.

Août :              le GAN 2 qui réunissait les flottilles 12F et 14F est dissous rendant leur autonomie aux flottilles. .( Photo )

 A la fin de la campagne de tirs au CEP, la Sect.Al.Pac quitte l’Ouragan et retrouve Hao.

 

Septembre :    l’Italie rejoint le CIGMA et l’EIMA suite à l’acquisition de 19 ATL1 ; les flottilles 21F et 22F participent à la formation des équipages italiens. Le Brésil semble marquer de l’intérêt pour l’avion suite aux démonstrations effectuées par l’équipage XH de la 24F à Rio de Janeiro et à Salvador de Bahia.

La flottille 23F est de retour à Lann-Bihoué ; sur le trajet CEP-Bretagne, ses Neptune ont été accompagnés par l’ATL1 n° 54.

La Section Jeanne d’Arc quitte Saint-Mandrier pour rejoindre le porte-hélicoptères à Brest qui va appareiller pour la campagne des élèves de l’Ecole navale.

L’EV2 Pouzoulet disparaît dans  la chute en mer d’un Etendard IVM de l’escadrille 59S.

 

Octobre :        un Etendard IVP de la 16F réalise un vol record de 3 heures et 6 minutes, avec deux ravitaillements en vol, lors d’une mission de reconnaissance sur la Corse à partir du Clemenceau navigant en Atlantique.

Ce mois, la Marine perd trois Crusader, heureusement sans faire de victime, deux à la 14F (une panne électrique totale au catapultage pour le n° 18, un dérapage au sol suivi d’une sortie de piste fatale pour le n° 24) et un à la 12F ( le n° 36 en appontant rencontre l’arrondi du pont du Clemenceau et se casse en deux).

 

Novembre :    la flottille 33F embarque sur l’Arromanches pour participer à l’exercice Mouette en Corse avec des éléments de la 11e DI et de la Légion Etrangère ; elle se prépare pour une prochaine opération au Tchad. .( Photo )

 

Décembre :     les HSS-1 de la 33F débarquent de l’Arromanches à Douala pour opérer au Tchad où ils sont basés à l’oasis de Largeau.

De toutes les formations de l’Aéronautique navale, c’est l’escadrille 59S qui a effectué le plus grand nombre d’heures de vol cette année.

La veille de Noël, un MS 760 de l’escadrille 2S est victime d’un incendie de réacteur et s’écrase au décollage du Bourget tuant l’EV2 Montagnont et blessant gravement son passager.

 

En fin de l’année, l’effectif de l’Aéronautique navale est de 14 000 pour environ 500 avions et hélicoptères. 

 

                                                                          *** 


 

FORMATIONS AERIENNES AU 31 DECEMBRE 1970

 

 

FLOTTILLES

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Avions embarqués

Patrouille maritime

Hélicoptères

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  4F

Lann-Bihoué

Alizé

21F

Nîmes

ATL1

31F

St Mandrier

HSS-1

  6F

Nîmes

Alizé

22F

Nîmes

ATL1

32F

Lanvéoc

Super F

  9F

Lann-Bihoué

Alizé

23F

Lann-Bi

P2V-7

33F

St Mandrier

HSS-1

11F

Landivisiau

Eten IVM

24F

Lann-Bi

ATL1

 

 

 

12F

Landivisiau

Crusader

25F

Lann-Bi

P2V-7

 

 

 

14F

Landivisiau

Crusader

 

 

 

 

 

 

16F

Hyères

Eten  IV P

 

 

 

 

 

 

17F

Hyères

Eten  IVM

 

 

 

 

 

 

 

 

ESCADRILLES

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Servitudes

Ecoles

Hélicoptères

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  2S

Lann-Bi

MS760,MD312 ,Alizé

55S

Aspretto

N262

20S

St Raph

Al.II/III, SF, HSS-1

  3S

Hyères

MD312,N262,Alz

56S

Nîmes

C47,JRB4

22S

Lanvéoc

Al.II/III

10S

St Raph

divers

59S

Hyères

Fouga,

23S

St Man

Al.II/III

 

 

 

 

 

Et IVM/P

27S

Hao

Super Frelon

 

 

 

 

 

 

 

 

 

ERC

Toussus

sans

 

 

 

 

 

 

 

Surveillance

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

12S

Lann-Bi

P2H

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

SECTIONS

 

DETACHEMENTS

 

 

 

 

 

 

 

SVS

Lanvéoc

MS733

 

Dét. Reacteurs

Hyères

Etendard IVM

SLPac

Hao

Catalina

 

Dét. Super Fr.

St Raph.

Super Frelon

SectAlPac

Hao

Al.III

 

Dét. Jaguar

Istres

Jaguar M05

SL Madag.

Andrakaka

C 47

 

Dét. ATL1

Nîmes

    (CEPA)

SJA

St Mandrier

HSS1, Al III

 

Dét. Martel

Nîmes

    (CEPA)

SLNC

Tontouta

C47

 

 

 

 

SLD

Dugny

DC4

N262

 

 

 

 

SFL

Landivisiau

Fouga

 

 

 

 

 

 

GROUPEMENT D’AERONAUTIQUE NAVALE

 

GAN HAO

 

27S + SLPac + SectAlPac

 


Le Jaguar M05 fait des essais sur le
Clemenceau Juillet 1970

***

 

Année 1974

 

Accueil Ardhan