ANNEE 1930

 

 

Janvier :  durant tout le mois de janvier, le LV Ménès explore les rives du Mékong à bord du FBA prêté par le commandant du Tourville ; il parcourt 4 700 km pour repérer les possibilités d’implantation d’une base d’hydravions en Indochine.

 

Février :  la vedette V-3 de 2 800 m3 est désarmée à Rochefort.

 

Mars :  les Gourdou-Lesseurre L GL 32 de l’escadrille 3C1 d’Hyères sont remplacés par des Nieuport NiD 62 ( Photo ). Trois accidents mortels au cours du mois provoquent la disparition des SM Le Corre (4B2) et Conq (Karouba) et du QM Le Beux (EPV Hourtin).

 

Avril :  le Béarn sort d’une petite refonte. L’escadrille 1B1 de Cherbourg reçoit des Farman Goliath 168.

 

Mai :  plusieurs formations aériennes participent à la grande revue navale d’Alger organisée pour le centenaire de l’Algérie Française ; y participent les escadrilles du Béarn, l’escadrille 1B1 ( Photo ).de Cherbourg et l’escadrille 3B1 de Berre. Les Lévy-Biche sont retirés du service de l’escadrille 7C1 et stockés ; les vieux Dewoitine D1C1 vont devoir faire la soudure en attendant l’arrivée des Wibault.

 L’escadrille 4B3 de Sidi-Ahmed perçoit des Farman Goliath 165. Le Goliath 3B2-8 de Berre capote en mer devant Philippeville ; le sous-marin Maurice Callot vient porter secours à l’équipage. L’EV Pou de la 4C1 se tue au cours d’une démonstration de voltige à Sidi-Ahmed.

 

Juin :  en Indochine, le LV Ménès, à bord du FBA du Tourville, participe à une opération de lancement de tracts organisée par l’armée dans le Sud cochinchinois. Les LV Paris et Hébert battent le record de vitesse pour hydravion à bord du Laté 28.

 Au cours du mois, quatre accidents mortels sont à déplorer, SM Plan et Pollard (SS Sidi-Ahmed), Guillet et Pogam (SS Hyères), Josset (1B1) et du LV Chalamand.

 

Juillet : les LV Paris et Hébert battent un nouveau record à bord du Laté 28, celui de la durée de vol sur hydravion. L’escadrille 7B1 de la flottille du Béarn échange ses PL4 contre des PL7. ( Photo ). L’escorteur semi-rigide de 10 200 m3 E-8 effectue son premier vol à Orly. Le Mt Arlot (4S1) et le QM Brizard (SE Berre) se tuent dans des accidents aériens.

 

Août :  création de la 1ere escadrille d’exploration de la 4e RM (Bizerte) : 4E1 ; avant de rejoindre la Tunisie, elle est formée à Berre et armée de CAMS 55 qu’elle ne percevra qu’en septembre.

 

Septembre : création de la 3e escadrille de bombardement de la 3e RM : 3B3 à Fréjus-Saint Raphaël ; elle partage son commandant avec l’escadrille de la CEPA  et s’équipe de Farman 168 Goliath. Le Groupe des escadrilles de bombardement de Berre devient Flottille 3FB ; celui de Bizerte devient Flottille 4FB.

  L’escadrille d’instruction de Rochefort( Photo ). devient SE Rochefort.

  En Indochine, les travaux de la future base de Cat-Laï débutent ;  l’Aviation coloniale prête un CAMS 37LIA au LV Ménès qui le base à Hoa.

  Au cours d’un vol d’entraînement, le LV O’Neill et le QM Galau se tuent à bord d’un

 MS 130 de la SES d’Orly.

 

Octobre :  création de le Section d’entraînement sur hydravions à grande vitesse (SEHGV) pour la participation de la France à la Coupe Schneider ; elle s’installe à Berre et attend la disponibilité des hydravions HV41 et 42 prévus.

  En Indochine, le LV Ménès est désigné commandant de l’escadrille du Donnaï et de la base d’hydravions( Photo ). du Donnaï (Cat Laï). En attendant la fin des travaux à Cat Laï, il utilise l’aviso Cassiopé comme caserne flottante pour son équipage.

 L’Aspirant de réserve Beulaygue se tue dans un accident à l’Ecole de pilotage d’Istres.

 

Novembre :  la vedette semi-rigide de 3 400 m3 V-10 est accidentée à Nieulles-sur-Seudre ; elle est irréparable. Le Centre de ballons captifs de Sidi-Ahmed est dissous.

 Les Dewoitine D1C1 de l’escadrille 4C1 de Sidi-Ahmed sont remplacés par des Nieuport NiD62 et les Latham HB3 et 47 de l’escadrille 3E1 de Berre par des CAMS55.

 

Décembre :  le SM Créach (SRC) se tue dans l’accident d’un CAMS37A. Le premier accident mortel sur le Béarn endeuille l’escadrille 7S1 qui perd le SM Tanguy lors de l’appontage de son PL4 . Cette escadrille commence à prendre en compte des PL10 devant remplacer les PL4. 

 

 

***


 

FORMATIONS AERIENNES AU 31 DECEMBRE 1930

 

 

Escadrilles de chasse

Escadrilles de bombardement

Escadrille de surveillance

 

 

 

 

 

 

 

 

 

3C1

Hyères

NiD62

1B1

Cherbourg

F168

2S1

Brest

Cams 37A

4C1

Sidi-Ahm

NiD62

3B1

Berre

F165/168

4S1

Karouba

Cams 37A

 

 

 

3B2

Berre

F168

 

 

 

7C1

Hyères

D1C1

3B3

St Raphaël

F168

7S1

Hyères

PL7, PL10

 

 

 

4B1

Karouba

F168

 

 

 

 

 

 

4B2

Karouba

F165

 

 

 

 

 

 

4B3

Sidi-Ahm

F165

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

7B1

Hyères

PL 7

 

 

 

 

Flottilles d’aviation

 

 

 

 

 

du  Béarn

7B1 7C1 7S1

3FB

Berre, St Raphaël

3B1  3B2   3B3

 

 

4FB

Sidi-Ahmed

4B1  4B2   4B3

 

Escadrilles d’exploration

Escadrilles écoles

Autres

 

 

 

 

 

 

 

3 E1

Berre

Cams 55

EPH

Hourtin

LeO136, FBA,C37

Esc CEPA  St Raph   divers

4E1

Berre

Cams 55

EPV

Louley

F166,P25

MS130

SEHGV      Berre    HV 41/42

Esc du

Donnaï

FBA17

Ecole

Istres

HD41/17,

 

 

Bien Hoa

C 37Lia

Marine

 

Caudron59

 

 

Sections entraînement et servitudes

 

GHE

 

 

 

 

 

 

SE

Berre

FBA17,F168, Cams 37, LeO19-3

 

7S2   croiseurs (sur papier)

SE

Brest

FBA17,Goliath, Cams37

 

 

 

SE

Cherbourg

FBA17, F65, Cams37

 

 

 

SE

Hourtin

F65, HD17, Cams37

 

 

 

SS

Hyères

MS130,LeO19-3, LeO13.6,FBA,C37,P25

 

Dirigeables

SEBa

Hyères

PL4, Cams37A , D1C1

 

 

 

SES

Orly

MS130, FBA, Cams37

 

E5, 6

Rochefort

SE

Rochefort

P25, F65, Cams37, MS130

 

V6,7

Rochefort

SE

Karouba

FBA17, F65, Cams37

 

V8,9

Sidi-Ahmed

SS

Sidi-Ahmed

MS130, P25, D1C1

 

 

 

 

Les LeoH193 de la SES hyeresrestent peu de temps en service - 1930

 

***     

Année 1935

Sommaire Ardhan