ANNEE 1937

 

 

Janvier :  l’escadrille 3B1 quitte Cuers pour Saint Raphaël où l’escadrille E5 reçoit des Breguet Bizerte. L’escadrille 1B1 est créée à Berre mais destinée à Cherbourg qu’elle rejoindra début 1938 ; pendant son séjour à Berre elle récupèrera les LeO258 libérés par la 3B2 et sera rattachée à la flottille d’aviation 3FB. La Section Terrestre de Servitudes de Berre (STS) redevient SS Marignane, comme en 1932 ;  ses appareils, basés à Marignane, restent codés BE (pour Berre).

 Le Béarn appareille avec l’escadre de l’Atlantique pour la croisière d’hiver ( photo ) (à Dakar à la fin du mois) et le Commandant Teste effectue une sortie avec l’escadre de Méditerranée. Les travaux de la base d’Aspretto sont en cours d’achèvement (mise en service prévue le 1er janvier 1938). A Hourtin, le Mt pilote Lebreton et le QM mécanicien Leparc se tuent à bord d’un CAMS 37.

  L’ « aviation des Antilles » devient Service d’Aviation des Antilles.

 

Février :  au cours d’une démonstration à Podor, au Sénégal, deux Levasseur de la 7S1 s’accrochent en vol et s’écrasent au sol ; les six membres des équipages sont tués (EV1 Allard, SM Rochette, Bertolini, QM Abaziou, Lastenet et Roux) . Le Béarn et ses avions sont de retour à Brest à la fin du mois.

  La section d’autogyres de la Marine se déplace d’Orly à Hyères pour étude de son utilisation avec l’escadre.

  Le Service Aéronautique de la DCN est créée ; il installe au Mourillon ses ateliers destinés à la réparation des gros hydravions de la Marine.

  A Rochefort, le croiseur de 10 000 m3 E-5 est désarmé.

 

Mars :  un nouveau décret complète celui d’août 1936 en fixant l’organisation de l’aéronautique navale (éléments des forces aériennes et bases terrestres) ; l’appellation « aéronautique maritime » disparaît au profit de « aéronautique navale ».

  Le QM élève pilote Fritsh est tué dans l’accident d’un Farman à Hourtin. Confirmant la note de novembre 1936, une décision est prise concernant le désarmement des derniers dirigeables de la Marine à compter du 1er octobre 1937.

 

Avril :  des Breguet Bizerte arrivent à l’escadrille E1 de Berre, et à l’escadrille 3B2, également à Berre, les

LeO 258 sont remplacés par des LeOH 257 bis.

  Le Potez 540 n° 236 (F-APEU) ( photo )  de l’escadrille ministérielle de Villacoublay (armée de l’Air) est mis à la disposition du ministre de la Marine  et mis en œuvre par la SLE Orly-Les Mureaux. Les autogyres de la Marine sont envoyés à Cherbourg pour divers essais. Certains Centres d’aviation maritime deviennent des BAN (par exemple Berre, Saint Raphaël, Karouba…) et l’EGAM devient EGAN.

 La BAN de Cuers, qui n’avait plus d’avion depuis 1930, récupère un Potez XXV qui lui est affecté.

 

Mai :  au cours des essais du LeOH 47 à la CEPA de Saint-Raphaël, l’hydravion est accidenté faisant 5 victimes. L’autogyre LeO C.30 effectue des essais à bord du Béarn( photo ). Le Loire 130 prototype 01, en essais depuis deux ans, effectue son dernier vol avant de subir un chantier de mise aux normes de la série. L’hydravion Lieutenant de Vaisseau Paris revole après sa remise en état suite à l’incident de Pensacola en janvier 1936. A Berre, est créé le Cours d’Application à la Mer (CAM) destiné à fournir un complément d’instruction aux nouveaux pilotes brevetés à Hourtin.

 Trente neuf bâtiments des escadres de l’Atlantique et de la Méditerranée participent à un grand défilé naval au large de Brest ; en 22e position arrive le Béarn.

 

Juin :  un arrêté fixe le fonctionnement des BAN. Le chef du S/Aéro va en Corse, à bord d’un Calcutta de l’escadrille E1, étudier la mise en service de la BAN Aspretto. A bord du Béarn, la SEBa devient SESBa. 

 La vedette de 1 000 m3 V-8 est désarmée à Rochefort.

 

Juillet :  l’escadrille E4 devient opérationnelle à Berre avec ses trois Laté 302.

 

Août :  le LeOH 257 bis n° 26, codé 3B2-1, est accidenté à l’amerrissage devant Bastia.

 

Septembre :  le Commandant Teste participe au dispositif spécial mis en place en Méditerranée pour protéger le trafic marchand neutre dans le cadre de la Guerre d’Espagne ; ses escadrilles forment le Groupe Occasionnel de Patrouilles (GOP) pendant que le porte-hydravions est amarré dans le port de Bougie. L’escadrille 2S1 de Laninon est la première formation aérienne  affectée à la nouvelle BAN de Lanvéoc- Poulmic et ses derniers CAMS 37A sont retiré du service. Le SM pilote Bachoué de la 4S1 est mortellement blessé par l’hélice d’un CAMS 55 à Sousse en Tunisie.

 Le PM Chaffurin quitte l’escadrille 7C1 après y avoir passé plus de 11ans et servi ses 6 commandants successifs.

  La vedette de 4 200 m3 V-12 est désarmée à Rochefort (dernier dirigeable de la Marine).

 

Octobre :  les escadrilles 7C1 et 7S1 quittent Querqueville pour Lanvéoc- Poulmic. Les Short Calcutta sont retirés du service à l’escadrille E1 de Berre.

  Le LV Colas des Francs, commandant l’escadrille 7B1, accroche la cheminée du Béarn après une remise des gaz et disparaît dans les flots au large de Cherbourg.

 

Novembre :  la 7B1 rejoint les autres escadrilles de la flottille du Béarn sur la nouvelle BAN de Lanvéoc- Poulmic ; à cause du manque d’équipements spécifiques nécessaires aux entraînements, la SESBa est maintenue à Hyères. L’escadrille E7 de Karouba reçoit des Loire 70 ( photo ) devant remplacer les CAMS 55 ; cette escadrille sera la seule utilisatrice de ce type d’appareil.

 

Décembre :  le Commandant Teste entre en carénage. Le Président de la République autorise la création d’un terrain d’aviation à Lann-Bihoué.

 Le Loire 130 n°2 de série embarque sur le Dunkerque (à bord il est numéroté 1)        ( photo ).

 Fin 1937, la méthode d’accrochage sur porte-avions avec deux mires est définitivement remplacée par la méthode « L », du nom de Lartigue, avec une mire unique rabattable et une marque blanche en forme de I peinte sur le pont.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

***


 

 

 

FORMATIONS AERIENNES AU 31 DECEMBRE 1937

 

 

Escadrille de chasse

Escadrilles de bombardement

Escadrilles d’exploration

 

 

 

 

 

 

 

 

 

7C1

Lanvéoc

Wibault 74

1B1

Berre

LeO 258

E1

Berre

Br. Bizerte

 

 

 

3B1

St Raphaël

LeO 258

E2

Cherbg

Bizerte, CAMS 55

 

 

 

3B2

Berre

LeOH257 B

E3

Berre

Bizerte, CAMS 55

 

 

 

7B1

Lanvéoc

PL 7

E4

Berre

Laté 302

 

 

 

7B2

StMandrier

PL 15

E5

St Raph

Bizerte, Cams 55,

Laté 381

 

 

 

 

 

 

E7

Karouba

Loire70, Cams 55

 

 

 

 

 

 

E8

Tahiti

Cams 37 et 55

 

 

Groupes d’escadrilles

 

Flottilles d’aviation

 

 

 

 

 

 

du Béarn

7B1, 7C1, 7S1

 

de bombardement de la

 

 

du Cdt Teste

7B2,7S2

 

3e région maritime

3FB

3B1, 3B2, 1B1

occasionnel de

 

 

 

 

 

patrouilles  GOP

7B2,7S2, (7S3)

 

 

 

 

 

 

Escadrilles de torpillage

Escadrilles de surveillance

Autres escadrilles

 

 

 

 

 

 

 

 

 

1T1

Cherbg.

Laté 290

1S1

Cherbourg

Cams 55

 esc. CEPA

St Raph

divers

4T1

Berre

Laté290

2S1

Lanvéoc

Cams 55

 esc. EPH

Hourtin

Cams 37,

 

 

 

3S1

Hyères

Cams 37

 

 

F168,FBA17

 

 

 

4S1

Karouba

Cams 55

 esc. EPV

Hourtin

LeO258,L20

 

 

 

7S1

Lanvéoc

PL 101

 

 

Amiot 110S

 

 

 

7S2

StMandrier

GL 810/832

dét.Marine

Istres

(aéro. milit.)

 

 

 

 

 

 

    CAM

Berre

« Calcutta »

 

 

Sections entraînement et servitudes

Autres sections et divers

 

 

 

 

 

 

SE

Berre

Cams 37, FBA 17

         SLE

Orly

Simoun, P.540, P.25

SE

Hourtin

Cams 37

 

 

P.56E, H175

SE

Hyères

MS230, H185, Ni622,Cams37, P25

       SESBa

Hyères

divers

SE

Karouba

FBA17 ,Goliath, Cams 37 et 55

      SESHE

St Mandrier

FBA17, Cams37, PL15

SE

Rochefort

FBA17, FBA294, Potez 25

 

 

GL81x, Loire 501

SE

Sidi Ahm.

H161, MS230, Potez 25

Sect.Autogyres

Orly

LeO C.30

SES

Brest

FBA17, Goliath, Cams 37et 55

Sect. Aviation

Cuers

Potez 25

SES

Cherbourg

Cams37/55,  FBA17, Lat.290, P.25

Sect. Aviation

Antilles

Cams 37A

SS

Louley

LeO 20, NiD 622

 

 

 

SS

Marignane

MS 230

 

 

 

 

 

Groupements d’hydraviation embarqués

 

 

 

7S3

bâtiments en Méditerranée

GL 810/813

7S4

bâtiments en Atlantique

GL 810/813, Potez 452, MB 411

8S1

bâtiments non endivisionnés

CAMS 37E, GL 832

8S2

avisos coloniaux

GL 832, Potez 452

 

Avril 1937, à l’escadrille 3B2  à Berre, les

LeO 258 sont remplacés par des LeOH 257 bis.

 

 

***

 Sommaire Ardhan