ANNEE   1947

 

Janvier : les SBD-5 de la 3F effectuent les premiers appontages d’avions français sur le Dixmude ; la flottille embarque neuf avions sur le porte-avions en partance pour l’Indochine.

L’escadrille 54S, créée en octobre 1946, et l’école d’aviation embarquée deviennent vraiment opérationnelles à Hyères.

  En Indochine, deux Catalina de la 8F  ( photo ) participent à la reprise du contrôle de la route Hanoï-Haïphong et au dégagement de Nam-Dinh et Nha-Trang. Le Duquesne livre le Loire 130  n° 69 à la 8S de Cat-Laï.

 Au cours du mois, deux Wellington de la 2F de Dakar sont détruits à l’atterrissage.

 La flottille 6F se transforme sur Bloch 175T qui remplacent les Ventura, mais l’avion n’est pas au point.

 

Février : les MD 315 et MS 474 effectuent leur premier vol. Le Laté 611 Achernar  est arrêté de vol faute de moteurs ; il a effectué son dernier vol en décembre 1946 à la 33S de Saint-Mandrier et sera officiellement condamné en octobre.

 La flottille 1F perd son premier pilote sur Seafire à Hyères ( Mallez). Un MS 502 ( photo ) de la 1S de Lanvéoc-Poulmic perd une aile après trois loopings consécutifs et s’écrase ; le PM Vitali et le SM Raoul sont tués.

 Les Britanniques cèdent 24 Seafire supplémentaires à la Marine pour servir au sol à l’instruction et à l’approvisionnement de pièces de rechange.

 

Mars : le Colossus est rebaptisé Arromanches par une décision ministérielle. Le groupement d’aéronautique navale d’essais de la CEPA ( GANES ) est dissous à Saint-Raphaël. Au cours de l’accident d’un SNJ-3 de la 51S, les SM Brouchet et l’EV1 élève Costes sont tués.

 Le prototype n° 02 du SCAN 20 est affecté à la 53S d’Hourtin. Le Br 730 Sirius de la 33S est de retour de sa mission photographique effectuée aux Antilles depuis novembre 1946 .

 En Indochine, c’est le début de l’emploi de l’aviation embarquée ; les SBD-5 de la 3F effectuent 35 missions en Cochinchine, au Tonkin et en Annam.

 

Avril : le Dixmude et la 3F( photo )  quittent l’Indochine où le Ventura du Haut Commissaire, mis en place en 1946, est affecté à la SES Les Mureaux. La BAN Cat-Laï et la 8S sont détachés du GAN Indochine et relèvent de Aéro-Indo.

 Les flottilles 1F et 4F embarquent sur l’Arromanches pour la croisière de printemps en AOF ; des avions de la 4F et de la 2F de Dakar accompagnent le Président de la République en visite dans les territoires de l’Union française. Par dédoublement, la 52S donne naissance à la 4S à Lartigue ; la 52S ne s’occupe plus désormais que de l’instruction et la 4S remplace la SES Lartigue pour les servitudes.

 Des Ju52 des escadrilles 31 et 32S quittent Orly pour une mission de transport à Madagascar suite aux évènements qui agitent la Grande Ile. Le seul et unique LN42 est affecté à la 10S. Un Siebel de la 3S touche le piste de Cuers  avant l’entrée et passe sur nez ; il y a trois tués, les SM Rivoloen et Axat, le Mte Bébin et un blessé grave, le CV Mouliérac Commandant Aéro3.

 

Mai : les Ju52 envoyés à Madagascar reviennent en métropole sauf un qui reste à la SES locale. Le Dixmude et la 3F, de retour d’Indochine, arrivent à Toulon.

 Le SNAC NC 1070 et le prototype du SV4 Stampe effectuent leur premier vol.

 

Juin : les Walrus de la 1S sont condamnés. La Marine achète 10 Sea Otter en Indes qui sont pris en compte par la 8S de Cat-Laï. La 8F reçoit sa 3e citation à l’ordre du corps d’armée de mer. Le mois est endeuillé par 4 accidents mortels : le Mt Bozec disparaît à l’appontage à bord du Seafire 1F-10 ; l’EV2 Moysset se tue à bord du 1F-17 ; le Bloch 175T n° 10 s’écrase en finale à Fréjus-Saint Raphaël (Mt Hémon, SM Leroy et Quenaud) ; à la 51S de Khouribga, le QM Maguet, plaçant les cales de roues d’un Wellington, est fauché par une hélice de l’avion.

 

Juillet : l’EPV et la 52S fusionnent pour donner  « l’escadrille 52S et école du personnel volant et radariste » à Lartigue, à compter du 31 décembre 1947 ; un Anson de cette formation s’écrase à trois km de Lartigue, les trois membres d’équipage sont tués.

  Le SCAN Nord 1500, Noréclair, destiné à la Marine, effectue son premier vol mais il ne dépassera pas le stade d’essais constructeur. La CEPA expérimente du matériel allemand : torpilles L50, bombes planantes FX1400 et HS293.

  Onze Ju52 des 50S, 31 et 32S embarquent les aspirants de l’Ecole Navale pour leur croisière aéronautique (tour de France jusqu’au 7 août).

  En Indochine, le général Salan utilise le Catalina 8F-4 pour effectuer sa tournée d’inspection.

 

Août :  le SAMAN quitte Paris pour aller s’installer à Toussus-le-Noble ; il en est de même pour le SRC qui conserve un détachement aux Mureaux. La BAN de Lann-Bihoué est mise en gardiennage.

 La BAN de Port-Lyautey récupère des bâtiments restitués par les Américains et peut accueillir les Wellington de la 51S de Khouribga qui assurent le cours de pilotage de perfectionnement ; le cours de transformation reste à Khouribga.

  A Dakar, le Mt Grall et le SM Abivien, armuriers à la 2F, sont tués suite à un déclenchement intempestif des mitrailleuses de la tourelle arrière d’un Wellington.

Septembre :  au cours de la croisière en AFN de l’Arromanches, l’EV Sapin et le SM Boullier se tuent en approche du porte-avions au large de Sfax.

 Le Dixmude quitte Toulon pour l’Indochine avec à son bord neuf SBD-5 de la 4F et des avions destinés à l’armée de l’Air. Le Breguet 731 Bellatrix effectue son premier vol à Biscarrosse( photo )  et va au CEV de Berre pour ses essais.

 

Octobre :  l’Arromanches est en grand carénage. Les Spitfire sont retirés du service et le Laté 611 Achernar est officiellement condamné.

 La BAN de Berre est mise en gardiennage, celle d’Arzew et sa section de liaison sont dissoutes.

  Le Dixmude arrive à Saïgon et quelques jours plus tard, l’EV Gay et le SM Cadet de sa flottille 4F percutent le sol au Tonkin. Un C47  devient Dakota Amiral au GAN Indochine ; il remplace le Ventura rentré en métropole en avril. 

  Le Bloch 175 n°28 de la 6F tombe en mer au large d’Agadir ; son équipage est porté disparu (EV1 Désaubliaux, Mt Waechter et SM Hup).

 

Novembre :  l’école de l’aviation embarquée, EAE, est intégrée à l’escadrille 54S qui devient « escadrille 54S et EAE ». L’escadrille 1S reçoit des Anson de la SL Querqueville après mise en gardiennage de la base.

 En Indochine, la 4F est basée à terre, à Gia Lam, et rattachée au GATac Nord.

Décembre :  une note du SC/Aéro annonce la dissolution de la BAN de Rochefort et de sa section avions à compter du 1er janvier 1948. L’escadrille 50S reçoit une dizaine de planeurs C.800 et Castel 301S pour l’entraînement ainsi que trois MS502 pour le remorquage.

 Le SM Kerlean de la 9F est tué par l’hélice du moteur central d’un Do 24 au mouillage.

 En Indochine, la 4F revient dans le Sud à bord du Dixmude et intègre le GATac Sud en opérant depuis Tan Son Nhut( photo ).

 

 Le commando Hubert est créé en tant que commando parachutiste de l’Aéronautique navale ; il est issu du commando Ponchardier dissous à Toulon en septembre 1946. Il ne fera plus partie de l’Aéronautique navale à partir de 1953.

 

 

***

Le parking de l'escadrille 8S à CAT LA Ï( Loire130, Sea Otter, Aichi) en octobre 1947

 


FORMATIONS AERIENNES AU 31 DECEMBRE 1947

 

 

 

FLOTTILLES

 

 

 

 

 

 

Embarquées

Spécialisées haute mer

 

 

 

 

 

 

1 F

Hyères

           Seafire III

2 F

Dakar

         Wellington

3 F

Hyères

           Dauntless

6 F

Agadir

         Bloch175T

4 F

Hyères

           Dauntless

7 F

Dakar

         Sunderland

 

 

 

8 F

Tan Son Nhut

         Catalina

 

 

 

9 F

Karouba

         Do 24










 

 

 

ESCADRILLES

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Servitudes

Surveillance

Transport

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  1 S

Lanvéoc

MS500, NC701

8 S

Cat-Laï

L130, Aïchi

30 S

St Man.

Do24

 

 

Well ,.Anson

 

 

Sea Otter

31 S

Orly

divers

  3 S

Cuers

divers

20 S

Aspret.

Do24

32 S

Karouba

Ju52,

  4 S

Lartigue

Seafire, Simoun

22 S

Agadir

Catalina

 

 

Goéland

10 S

St Raph.

divers

 

 

 

33 S

St Man.

Br730,731

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

                                     Ecoles

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

50 S    Lanvéoc

Ju52, Stinso, Anson, MS 502,plan.

 

 

 

 

51 S    Khouribga

SNJ3,Taylorcf. Goéland, N1001

 

 

 

 

51 S    Port-Lyautey

Wellington

 

 

 

 

52 S    Lartigue

Wellington, Anson

 

 

 

 

53 S    Hourtin   

L130,Laté298,Walrus, Do24

 

 

 

 

54 S    Hyères

SNJ3,SBD5,Seafire III

 

 
















 

 

 

SECTIONS

 

 

 

 

 

 

Liaisons

Entraînement

 

 

 

 

 

 

SLMaroc

Casa

Cessna,Goél,

Walrus,Bobcat

SES

Les Mureaux

GM,Goéland,N1101,PV1,MS500

NC 702, planeurs

SLAlgérie

Alger

Cessna

SES

Hourtin

MS502, planeurs

SLAOF

Dakar

Goéland

SES

Karouba

Goéland, N1002

SLFMEO

Saïgon

C47

SES

Agadir

UC78, Goéland

 

 

 

SES

Aspretto

Taylorcraft

 

 

 

SES

Brest

Walrus

Diverses

SES

Madagascar

Ju 52

 

 

 

 

 

 

SRC                  Toussus / les Mureaux

 

 

 

Section avions   Rochefort     Goéland

 

 

 









 

***

La section avions de la BAN Rochefort est dissoute fin décembre 1947


Année 1957

Sommaire Ardhan