ANNEE 1977

 

Janvier : à l’occasion de la campagne promotionnelle du Crédit Agricole, Concorde vient se poser à Landivisiau escorté ( photo )par un Etendard IVP de la 16F.

     La Marine nationale officialise la nouvelle norme de marquage des aéronefs de l’Aéronautique navale : l’inscription MARINE est apposée de chaque côté du fuselage.

 A partir du 1er janvier, au fur et à mesure du retour des ateliers de la DCAN de Cuers, les Crusader( photo ) sont repeints en gris uni. Un Super-Frelon de Saint Raphaël sauve huit naufragés d’un cargo chypriote en perdition.

 

Février : deux hélicoptères HSS-1 se heurtent en vol de formation ; ils réussissent à amerrir mais sont rayés des listes. Après l’éjection de l’EV Guillot de la 14F, suite au non verrouillage d’un demi-plan au décollage, les Crusader sont arrêtés de vol pour révision des chaînes de commandes.

 

Mars : le ministère de la Défense décide le lancement des études de définition d’un Atlantic de nouvelle génération. Un Atlantic de la 22F retrouve un Piper Aztec accidenté dans le Nord du Niger et sauve les quatre passagers dont le chanteur Daniel Guichard. Un autre Atlantic, de la 24F, en mission dans le golfe d’Aden, essuie le tir d’un Mig 21 somalien trop nerveux, mais heureusement maladroit. En pleine préparation de la future mission Saphir II, la flottille 12F ne peut fêter son passage de la 40 000e heure de vol sur Crusader et de la 100 000e depuis 1948.

Avril : le Clemenceau et la Saône appareillent pour l’Océan Indien dans le cadre de la mission Saphir II (éventuel soutien au territoire des Afars et des Issas au moment de l’accession à l’indépendance( photo )). Au cours de la traversée, Christian Brincourt tourne le film « Les ailes du Tigre » pour TF1. Entre deux patrouilles du porte-avions, le groupe aérien est basé à terre à Djibouti. Suivant un processus progressif vers la mise en sommeil de la 25F, la flottille est réduite à huit équipages ; l’un de ces équipages ( photo )assure une mission à Djibouti.

 

Mai : deux Crusader de la force Saphir II (Clemenceau dans l’Océan Indien) font une rencontre avec deux Mig 21 yéménites ; les Mig repartent vers Aden sans demander leur reste. Les deux Alouette III de la 23S embarqués sur le Foch sauvent huit marins d’un caboteur au large de la Sardaigne.

  Une stèle du souvenir est inaugurée à Nîmes-Garons à la mémoire des équipages de la BAN disparus. A Cuers, la démolition du hangar à dirigeables n°1 débute.

 

Juin : le Foch quitte Toulon pour aller relever le Clemenceau dans l’Océan Indien. Le LV Frachon de la 16F est porté disparu entre Djibouti et le Clemenceau ; son Etendard IVP a percuté la mer dans le golfe de Tadjourah. Le lendemain, un matelot du Foch disparaît en mer. Après transfert de personnel et de matériels entre les deux porte-avions, le Clemenceau repart vers Toulon, sa mission terminée.

 En France, la coque du Commandant-Giraud sert de cible aux Etendard des 11F et 16F. Le prototype SUE n°02 est présenté au salon du Bourget puis à la BAN Hyères.

 

Juillet : avant d’entrer en grand carénage, le Clemenceau assure des essais du SUE( photo ), en particulier le système inertiel, et organise une journée des familles ; sa grande refonte va durer 16 mois. La nouvelle BAN de Tontouta est officiellement inaugurée. L’Atlantic détaché à Djibouti est attaqué par un Mig 17 somalien, heureusement sans résultats.

 

Août : toujours en mission Saphir II, le Foch effectue avec l’Orage un périple de six jours à l’île Maurice. Aux Seychelles, le PM Ségalen et le SM Trebern effectuent, à bord d’une Alouette III de la 34F, le 2 000e accrochage sur la frégate Tourville. Le P2H n° 336, dernier Neptune des séries livrées à la France, est affecté à la 12S de Tahiti.

 En métropole, la 17F d’Hyères opère à partir de Nîmes en raison de l’interdiction de vol des réacteurs pour le bien-être des aoûtiens. L’escadrille 20S célèbre le passage du cap des 4 000 heures de vol par trois de ses pilotes.

 

Septembre : dans le golfe d’Aden, le commandant de la 4F, le LV Bied-Charreton, effectue son 101e appontage de nuit à bord d’un Alizé.

 

Octobre : la CEPA, commission d’études pratiques d’aviation, devient le CEPA, centre d’expérimentations pratiques de l’Aéronautique navale. L’un des deux prototypes Marine nationale de l’hélicoptère WG13 Lynx, prêté au détachement CEPA, apponte pour la première fois sur une frégate à la mer (De Grasse).

 Dans le domaine des OPEX, dans l’Océan Indien, le CC Chenon et le Lt Craig bouclent conjointement la 50 000e heure de vol de la 11F sur Etendard ; le Foch fait escale à Colombo.

A Dakar, le GOAN, qui vient d’être créé, fédère les missions des Atlantic mis en œuvre en Mauritanie ; ils assurent le guidage des Jaguar de l’armée de l’Air contre les forces du Polissario dans le cadre de l’opération Lamentin depuis N’Djaména. ( photo )

 

Novembre : pour s’aligner sur l’armée de l’Air, qui vient  créer un escadron de CAP 10 B à Cognac pour l’instruction, la Marine décide d’acheter six avions de ce type. A Bordeaux, le SUE de série n° 1 effectue son premier vol. La flottille 21F fête ses 40 000 heures de vol.

 Dans le cadre de l’opération Lamentin, l’équipage VC de la 22F est la cible manquée d’un SAM-7 tiré par les troupes du Polissario.

Décembre : pour combler les pertes de la 16F, le premier Etendard IVM qui doit être transformé en IVP entre dans l’atelier d’aviation de Cuers.

  Le Foch est de retour à Toulon après six mois de présence en Océan Indien (Saphir II). ( photo )

 

 

     En 1977, la décision est prise de prolonger la vie de 28 Alizé.

 

 

 

***


LES FORMATIONS AERIENNES AU 31 DECEMBRE 1977

 

 

FLOTTILLES

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Avions embarqués

Patrouille maritime

Hélicoptères

 

 

 

 

 

 

 

 

 

4 F

Lann-Bihoué

Alizé

21 F

Nîmes

Atlantic

31 F

St Mandrier

HSS-1

6 F

Nîmes

Alizé

22 F

Nîmes

Atlantic

32 F

Lanvéoc

S.Frelon

11 F

Landivisiau

Et.IVM

23 F

Lann-Bihoué

Atlantic

33 F

St Mandrier

HSS-1

12 F

Landivisiau

Crusader

24 F

Lann-Bihoué

Atlantic

34 F

Lanvéoc

Al.III

14 F

Landivisiau

Crusader

25 F

Lann-Bihoué

P2H

 

 

 

16 F

Landivisiau

Et.IVP

 

 

 

 

 

 

17 F

Hyères

Et.IVM

 

 

 

 

 

 














 

GROUPEMENT

 

GOAN       Dakar          Atlantic détachés pour l’opération Lamentin

 

 

ESCADRILLES

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Servitudes

Ecoles

Hélicoptères

 

 

 

 

 

 

 

 

 

2 S

Lann-Bi

Navajo, N 262

55 S

Aspretto

N 262

20 S

St Raph.

Al.III, SF

3 S

Hyères

Navajo, N 262

56 S

Nîmes

C 47

 

 

HSS-1, Lynx

ERC

Toussus

détachés

59 S

Hyères

Fouga, Alizé

22 S

Lanvéoc

Al.II et III

 

 

 

 

 

Et.IVM

23 S

St Mand.

Al.II et III

 

 

 

 

 

 

27 S

Hao

S.Frelon

 

 

 

Surveillance

 

Mururoa

Al.III

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

9 S

Tontouta

C47 ,C54 ,P2H

 

 

 

 

 

 

12 S

Tahiti

P2H

 

 

 
















 

 

SECTIONS

 

DETACHEMENTS

 

 

 

 

 

 

 

SES

St Raphaël

divers

 

Dét.CEPA

ATL1

Nîmes

SRL

Landivisiau

MS760, DA10

 

Dét.CEPA

Lynx

St Raphaël

SSD

Dugny

Navajo,N262,DC6

 

Dét.CEPA

SUE

Istres

SVS

Lanvéoc

Rallye

 

Détachement

ATL1

Dakar

SIV

St Raphaël

Rallye

 

Détachement

ATL1

Djibouti

Sect. JA

St Mandrier

HSS-1, Al.III

 

Détachement

Al.III

Océan Indien

 


Mai 1977 : le LV Manaud et l'OT2 Josa qui ont accroché deux Mig21

 

Novembre 77 : premier vol du SUE de série n°1 à Bordeaux

Année 1987

 

Sommaire Ardhan

***